Idées reçues sur le thuya

Idées reçues sur le thuya


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Populaire auprès des jardiniers amateurs, les thuyas sont le plus souvent limités dans leur utilisation à la constitution de haies serrées et denses. Pourtant, cet arbre de la famille des cupressacées, à feuillage persistant, est parfaitement inadapté à cet usage. Le thuya, tel que nous le connaissons sous sa variété Thuya Occidentalis est originaire du Canada. Ce n'est pas un arbuste, mais un arbre véritable qui, dans des conditions normales, peut atteindre 20 m de hauteur. Une taille vénérable mais qui demeure loin de celle de son cousin le Thuya Plicata, originaire de la côte Ouest des Etats-Unis, qui peut dépasser les 50 m de haut ! La mode des alignements de thuyas chers à nos jardins de banlieue provient de la rusticité de ces derniers, et surtout du faible coût de leur reproduction. Le thuya se bouture en effet aisément, et les pépiniéristes ne s'y sont pas trompés en proposant aux jardiniers des végétaux à faibles coût de production, donc à bas prix. En outre, le thuya se taille facilement et s'adapte parfaitement bien à une taille sévère qui donnera naissance en moins d'un an à de nouvelles pousses vertes. Pourtant, le thuya ne sera vraiment beau qu'utilisé en isolé. Sa forme cônique et son feuillage persistant, en font un magnifique sujet au centre d'une pelouse. Utilisé en haie, il nécessitera tôt ou tard un arrachage. Bien que maintenu à 2 m en hauteur, pour une largeur souvent moitié moindre, le diamètre de son tronc continuera à se développer.

Le thuya, un arbre toxique

Malgré toutes ces qualités, le thuya n'en reste pas moins une plante toxique où les oiseaux et insectes - mis à part les araignées rouges et le bupreste qui en sont des prédateurs - ne sont pas les bienvenus. L'huile essentielle extraite du thuya est semblable à celle de l'absinthe. Son principe actif se compose de terpénique, appelé thuyone, qui se révèle un poison violent pour les animaux domestiques. Son absorption entraînant chez le chien des coliques et des diarrhées sévères évoluant vers la mort. L'utilisation du thuya en alignement serré pour lequel il n'est pas fait, le rend sujet à l'apparition de parasites comme le bupreste ou le phytophthora qui peuvent rendre son entretien coûteux.



Commentaires:

  1. Emesto

    À mon avis, vous vous trompez. Je peux le prouver.

  2. Cesario

    Bonjour, chers utilisateurs de ce blog, qui sont réunis ici dans le même but que moi. Après avoir grimpé des dizaines de sites sur des sujets similaires, j'ai décidé d'opter pour ce blog en particulier. Je pense que c'est le plus compétent et le plus utile pour les personnes qui préfèrent ce sujet. J'espère trouver ici beaucoup de mes collègues et, bien sûr, beaucoup d'informations instructives. Merci à tous ceux qui m'ont soutenu et me soutiendront à l'avenir !

  3. Tygolkis

    Vous n'êtes pas correcte. Envoyez-moi un e-mail en MP, nous parlerons.

  4. Rans

    Je pense que tu as tort. Je suis sûr. Je peux le prouver. Envoyez-moi un courriel à PM.

  5. Aescleah

    Entre nous parlant, j'ai essayé de trancher ce problème.

  6. Cassivellaunus

    il y a encore des lacunes

  7. Rutger

    Complètement ouais

  8. Azhar

    merci, lisez-le d'un trait



Écrire un message